Abbaye de Villers

L’Abbaye de Villers-la-Ville a été fondée en 1146. À l’époque, 17 moines s’installent. Ils construisent une abbaye de style roman. À la fin du siècle, un nouveau chantier débute et l’abbaye, devenue gothique, met 100 ans à se construire. Au 18ème siècle, les bâtiments médiévaux sont réaménagés en style néo-classique.

En 1794, l’Abbaye est saccagée et pillée puis vendue à un marchand de matériaux, qui la démonte pièce par pièce. La végétation et la pluie font le reste… L’Abbaye tombe en ruines. Le siècle suivant, les ruines majestueuses attirent les romantiques.

En 1972, les ruines sont classées comme site et monument historique. En 1992, l’Abbaye est classée patrimoine exceptionnel de Wallonie. L’ensemble du domaine est conservé : ses 50.000 m2 de murs préservés hors sol et ses 5000 m2 de voûtes romanes et gothiques en font l’un des plus grands ensembles archéologiques de Belgique.

Aujourd’hui, l’Abbaye continue d’attirer 160.000 visiteur·euses par an en quête de dépaysement, de détente ou de spiritualité.

L’Abbaye et les écoles

L’Abbaye est impliquée dans le PECA dans le cadre du projet «Ariane». Il existe deux modules de projets pour travailler le PECA à l’Abbaye :

  • Le module « Cartes postales en scène », proposé à tous·tes les élèves de l’enseignement fondamental et secondaire. Les élèves découvrent et s’approprient l’Abbaye et son patrimoine en voyageant à travers diverses formes d’expression artistique : au départ de gravures et lithographies anciennes, les élèves abordent l’architecture du lieu. La compréhension qu’ils·elles en ont donne lieu à un exercice d’expression écrite sous forme de carte postale de voyage « romantique ». Enfin, ils·elles transposent leur vision de l’Abbaye en pratiquant une forme d’expression orale touchant aux arts de la scène : théâtre d’ombres chinoises, marionnettes, kamishibai, saynètes théâtrales.
  • Le module « Techniques et Couleurs du Moyen Âge », proposé à tous·tes les élèves, et plus spécialement à ceux·elles de l’enseignement technique et professionnel ainsi qu’à ceux·elles de l’enseignement spécialisé. Ce module propose aux élèves de se mettre dans la peau d’un·e artisan·e du Moyen Âge. Par l’exploration de différentes techniques de construction et d’expressions artistiques, et par la confrontation à différentes matières, les élèves se font une représentation du rayonnement architectural et artistique d’une abbaye.