Le Parcours d’Éducation Culturelle et Artistique (PECA) fait partie de la réforme de l’enseignement, le Pacte pour un Enseignement d’Excellence, qui est entré en vigueur à la rentrée 2020.

Son but ? Développer davantage les collaborations entre l’école et la culture et donner une place durable à l’art et à la culture au sein des apprentissages. Le PECA concerne tous·tes les élèves, dès leur entrée en maternelle jusqu’à la fin du secondaire.

Le PECA s’appuie sur 3 piliers : connaître, pratiquer, rencontrer.

Aller au musée, voir un spectacle de danse, peindre, découvrir l’envers du décor d’une pièce de théâtre, s’initier au cirque, réaliser un film d’animation… Voici quelques exemples d’expériences artistiques et culturelles que les élèves pourront découvrir et expérimenter tout au long de leur scolarité.

Plus d’infos sur le PECA

Pour chacun des 10 bassins scolaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), un ou plusieurs opérateurs culturels ont été désignés « référents scolaires », l’un d’eux coordonnant ce groupement « référents scolaires ». Le Centre culturel du Brabant Wallon occupe ce rôle pour le bassin scolaire du Brabant wallon. Les principales missions des référents scolaires sont :

  • Impulser/organiser la coopération entre le monde de la culture et l’enseignement au sein de leur territoire (en collaborant avec les référent·e·s culturel·les) ;
  • Animer la plateforme territoriale PECA qui réunit le monde de la culture, l’enseignement, l’ESAHR et la FWB ;
  • Coordonner et compléter l’offre culturelle vers l’enseignement avec une attention particulière pour les écoles à prioriser (par exemple en initiant des projets de territoire) ;